AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Matthew Jefferson # Admin #

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Nathanael J. York
avatar

Just a womanizer...
♥ Awesome Admin


Race : Vampire
Âge : 21 // 275 ans
Job : directeur du Wynn Las Vegas
Messages : 184
Date d'inscription : 01/12/2009


About you
Caractère:
Relations:
Your Story:


MessageSujet: Matthew Jefferson # Admin # Lun 28 Déc - 0:24


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Matthew Jefferson Alex O'Loughlin

      ⑉ Surnom : Matt'
      ⑉ Âge : 29 ans (depuis bientôt 115 ans)
      ⑉ Job : Journaliste & Bloggeur
      ⑉ Nature : Vampire



Caractère
Matthew n’est pas du genre à s’attacher facilement aux autres. D’ailleurs, en dehors de William et Emily, il n’a pas d’autres amis ; et ça ne lui manque pas. Après tout, pourquoi s’attacher aux humains alors qu’ils ne seront qu’un brin de poussière dans la longue vie d’un vampire ? Oui, quelque part, Matt est quelqu’un de romantique : vivre avec son amour dans l’éternité – aussi longue soit-elle – et profiter des instants offerts au jour le jour. De ce fait, le vampire s’est fixé une règle essentielle : ne pas entretenir de relation amoureuse avec une humaine, et que si au cas où cela arriverait, il préfèrerait finir sur un bucher plutôt que de la transformer en vampire. Ce n’est pas qu’il ne supporte pas sa vie de vampire – il s’en serait même plutôt habitué – mais il refuse de prendre le risque de transformer une personne en un de ces êtres sans savoir s’ils finiraient réellement leur vie ensemble. Après tout : les pensées d’un jour peuvent forcément changées en une petite centaine d’années ! Alors pour l’instant, et ce depuis un peu moins de 100 ans, il profite de ces jours offerts, d’une liberté sans pareil : il flâne parmi les conquêtes – qu’elles soient humaines ou vampires. Mais ces conquêtes ne sont pas spécialement nombreuses : après tout, comment en avoir lorsqu’on ne sort pas de son appartement ? Plutôt compliqué, non ? Mais soyons réaliste : le journaliste se passe tout de même du temps dehors, même s’il a une sainte horreur – vous me pardonnerez l’expression – du soleil. Après tout : il faut bien des scoops pour gagner sa vie, non ? Parce que oui, même si Matthew est du genre discret, il aime que les vérités soient mises au grand jour par ses articles ou son blog.

Si jamais vous croisez le vampire un jour dans la rue, vous ne le remarquerez pas immédiatement. Tout du moins, pas à cause de son caractère. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a choisi, il y a de nombreuses années, le journalisme et les reportages. Plutôt paradoxal, non ? Pas tant que ça. Dans le passé, un certain Matthew Lloyd Bergson a put connaitre un succès inégalable dans le monde du journalisme. Pourtant, personne ne connaissait son visage, seulement son nom. Au fil des années, il a continué cette entreprise, changeant inlassablement de nom. Il signe désormais ses articles d’un simple « B. Rose », articles qu’il envoi par mail à la rédaction du Las Vegas Buzz : un site de news sur le net. Homme ? Femme ? Androgyne ? Quid de l’identité de ce fameux journaliste. D’autant plus que ce même auteur tient « Bloody Rose », un blog à succès où sont assassinées les plus grandes vérités. Et sur ce site, impossible d’échapper au regard de Matthew qui ne manquera pas la moindre occasion d’épingler quelques politiques, hommes d’affaires et autres célébrités.

Lorsque l’on parle de Matthew, il faut également parler de sa relation avec William Kutner, mais également celle qu’il entretient avec Emily Johns. Tout d’abord, celle avec William. William Kutner est le vampire qui a engendré Matthew. Ce n’était pas un accident, ni un meurtre, mais plutôt un dernier moyen de « survie ». Depuis ce jour, le « jeune » vampire reste redevable envers son géniteur, et a beaucoup de respect pour lui malgré la situation dans laquelle ils se trouvaient au moment de sa mort. D’ailleurs, il s’amuse assez souvent à l’appeler « papa » pour le plus grand malheur de William ! Ensuite, sa relation avec Emily est assez particulière. Il n’y a pas de sentiment amoureux, mais Matthew la considère comme la petite sœur qu’il n’a jamais eue. Pourtant, elle est humaine, et cette relation viole la règle fondamentale que le vampire s’était fixé : aucun attachement aux humains.



Physique
Enlevons tout doute dès le début, afin de commencer sur de bonnes bases. Oui : Matthew est un vampire. Non : il ne peut se transformer en chauve souris et s’envoler pour l’autre bout de la ville. Ce serait cool pourtant, non ? Mais cela fait partie de ces nombreux comtes de bonnes femmes qui se racontent. Après tout : les humains ne peuvent mettre de réelle description sur quelque chose qu’ils ne connaissent pas, pas vrai ? Alors ils s’imaginent toutes sortes de choses sur la nature des vampires : ils dorment dans un cercueil, l’ail les repousse, comme un crucifix d’ailleurs, l’eau bénite les brûle et un pieu dans le cœur les tue. Ce serait tellement simple si tout cela existerait : les vampires seraient éliminés en moins de deux ! Et non, depuis des années d’existence parmi les humains, ces êtres de la nuit se sont habitués à une vie « normale » : manger de la nourriture humaine, dormir dans un bon lit bien chaud, et si si : ils peuvent entrer dans une église même si les plus pratiquants lorsqu’ils étaient humains ne supportent pas le regard de dieu sur leur nouvelle existence.

Matthew, lui, est un vampire tout ce qu’il y a de plus normal. Séduisant, sportif, la définition même de la beauté masculine : un regard à en tomber par terre, une voix aussi enivrante qu’une drogue, et un corps sculpté par les dieux. Avouez, mesdemoiselles que vous aurez du mal à craquer à ce sourire si délicat, si parfaitement dessiné, si rayonnant… Mais rassurez-vous : la gente masculine ne sera pas en reste, puisque d’une voix assurée il vous rassurera et vous mettra en confiance totale. Alors n’ayez plus de doute, offrez votre foi à cet homme et il vous le rendra… Certainement par une belle morsure pour vous voler votre sang. Et oui, puisque Matthew est un vampire, il vous sera difficile de résister à la tentation de tomber dans ses bras ! Bien que la « nature l’ait avantagé » à sa naissance, Matt a bénéficié, au moment de sa transformation en vampire, du privilège de pouvoir attirer à lui n’importe quelle proie. Donc forcément, il vous sera difficile de ne pas trouver cet homme séduisant.

Pourtant, il faut avouer que Matthew ne fait pas forcément tout ce qu’il faut pour être le plus séduisant. En réalité, il s’en moque assez. Ainsi, ses vêtements ne sont qu’une collection de chemises foncées et de jeans ou pantalons noirs. Après tout, ce n’est pas dans son genre de faire dans l’excentricité – tout du moins dans la vie réelle ! Il lui arrivera cependant de porter des pulls ou chemises de couleurs blanches lorsque le « besoin » se présente. Mais quand il est chez lui – donc la plupart du temps – il ne porte généralement qu’un bas de pyjama et un simple T-shirt : les vêtements avec lesquels il dort. Mais Matthew n’est pas négligé, loin de là. Disons plutôt qu’il a une vision assez différente de la mode. Si vous voyez le vampire en pleine journée, ce qui est assez rare, vous le verrez certainement équipé d’une paire de lunettes, qu’elle soit solaire ou de vue. En effet, les vampires étant fortement affaiblis par ce cher astre qui permet à nos terriens de vivre, il a bien fallu trouver un moyen de compenser ce désavantage.

Les cheveux de Matthew sont assez… Sauvages et vont et viennent selon les grès du temps. Courts, longs, décoiffés, rasés… Ils ont connus toutes sortes d’existence et ne cesse de changer. Au moins, leur couleur brun foncé / noir ne change pas, elle. Après tout, on voit assez mal le vampire devenir blond du jour au lendemain ! Déjà que ses « sautes d’humeurs capillaires » font un sacré travail à eux seuls…

Enfin, si Matthew n’est pas au top de la mode et peux passer des jours de son appartement sans en sortir, il reste quelqu’un de sportif. Ainsi, il jouit donc d’un corps parfaitement entretenu ce qui peut être bien évidemment utile pour chasser humains comme vampires, mais également de fuir les Hunters arrivés fraichement en ville.



Dernière édition par Matthew Jefferson le Dim 21 Mar - 18:42, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Nathanael J. York
avatar

Just a womanizer...
♥ Awesome Admin


Race : Vampire
Âge : 21 // 275 ans
Job : directeur du Wynn Las Vegas
Messages : 184
Date d'inscription : 01/12/2009


About you
Caractère:
Relations:
Your Story:


MessageSujet: Re: Matthew Jefferson # Admin # Dim 21 Fév - 23:05

Histoire
« Mon histoire… Ma longue, douloureuse, et interminable histoire… Quoi qu’en fait, je ne suis pas si malheureux que ça, bien au contraire. Mais une vie éternelle n’est-elle pas condamnée à être triste et ennuyeuse ? L’immortalité… Je n’en ai jamais vraiment voulu, pourtant le jour où la mort était venue me chercher n’était pas celui que j’aurai choisi : je n’avais pas encore vécu tout ce que j’avais décidé de vivre. Quoi qu’en y réfléchissant, même après une centaine d’années, je suis encore loin d’avoir tout fait… Surtout que mes possibilités se sont largement ouvertes ! »

Vous souhaitez que Matthew vous parle de son histoire ? Ce serait certainement en ces termes. Jamais il ne vous parlera des détails, et encore moins de son enfance. Parce qu’elle est triste ? Pas spécialement. Disons plutôt qu’il pourrait regretter l’innocence qui peut habiter un enfant. Et puis tout cela remonte à bien trop longtemps. Le temps où il était encore humain. Pourtant, posé soigneusement sur l’étagère de son living-room se trouve un album photo. En effet, les premières photographies étant nées une trentaine d’années avant lui, le petit garçon avait toujours vécu avec un appareil photo, ceci expliquant certainement sa passion actuelle pour ces appareils. Évidemment, la plupart des photos que l’on peut trouver sont totalement floues, mais au fur et à mesure des années elles semblent plus nettes. Jusqu’à cette fameuse date, où n’importe qu’elle photo de Matthew était impossible. Heureusement que le numérique est là pour conserver l’image précieuse de ces êtres, non ? Bref.

L’histoire de Matthew commence le 13 novembre 1846, dans la grande ville de Washington D.C., capitale des Etats Unis d’Amérique : pays jeune et en plein développement. Son histoire commence sous le si délicat nom de « Matthew Lloyd Bergson ». Matthew vient du nom de son grand père, Lloyd de son oncle. La famille faisait partie des respectées de la ville. John Bergson était banquier tandis que sa jeune épouse, Katherin Bergson, restait à la maison afin de s’occuper de leur unique enfant. Etait-ce voulu ? Plus ou moins. Disons plus simplement que le jeune couple était déjà comblé avec ce garçon qui s’éveillait bien vite.

L’enfance de Matthew fut tout ce qu’il pouvait bien y avoir de plus banal. Maternelle, primaire, collège, lycée, diplôme puis école de journalisme. Il n’y avait pas à dire, depuis son plus jeune âge, il avait trouvé sa vocation. D’ailleurs, son appartement est un véritable musée ! Vous pourrez y trouver des photographies de ses parents prises vers ses 10 ou 12 ans, puis de magnifiques polaroïds de Marilyn Monroe, mais également quelques instantanés des grandes manifestations de 1968. Un véritable musée.

Oui, les photos sont un terme récurant dans la vie de Matt. Un TOC ou quelque chose du genre ? Non, plutôt la peur de tout oublier. Évidemment, son cerveau a arrêté de vieillir au fur et à mesure des années, mais la peur restait. Quand il aurait vers les 400 ans, se souviendrait-il de tout ce qu’il a put voir ? Pour sur au moins, il n’avait plus à se soucier de devoir raconter son histoire à ses futurs petits enfants. Mais il voulait conserver ces souvenirs, aussi insignifiants et flous qu’ils puissent être.

Rapidement, Matthew surfa sur ce succès qu’il chérissait. Jeune, insouciant, il se mettait dans les pires galères pour ramener les meilleurs papiers au Washington Post. Dommage que ce succès vint se terminer par une tragédie, une fin annonçant un commencement.

Matthew L. Bergson est mort le 23 juin 1875, cependant son corps n’a jamais été retrouvé. Uniquement une marre de sang dans un entrepôt de la marina de la capitale. Évidemment, à cette époque il était impossible d’effectuer le moindre test ADN, et l’idée même d’en faire un n’avait jamais effleuré l’idée de qui que ce soit. Avaient-ils seulement connaissance d’une telle emprunte génétique ? On peut avoir un doute là-dessus. Quoi qu’il en soit, vous vous demandez certainement comment est mort ce jeune et talentueux journaliste ? Malheureusement sa passion aura provoqué sa perte. Ayant suivit le puissant et richissime William Otcher afin de démanteler une organisation de détournements de fonds ou surement quelque chose du genre « mafia », Matthew n’eut pas sut se protéger. Ignorant de la nature de ceux qu’il voulait piéger, il eut été passé à tabac afin de l’éliminer. Alors qu’il agonisait, sur le point de perdre la vie à jamais, il put connaitre la lumière avant les ténèbres, et surtout une renaissance inespérée. Pourquoi celui qu’il voulait piéger l’a-t-il sauvé ? William avait besoin de ce journaliste pour se sauver des chantages dont il était victime.

Durant toute son existence Matthew continuera à sentir ces crocs déchirer sa carotide, provoquant une douleur paralysante, traversant tout le corps. Au fur et à mesure il pouvait sentir son cœur ralentir, son sang s’échapper entre les lèvres de ce monstre ou coulant au sol… Il sentait la vie le quitter, doutant encore et toujours l’issue de cet étrange rituel. Pourquoi ne se battait-il pas ? Toute force l’avait quitté, et il lui était désormais impossible de se mouvoir. Allongé sur ce sol froid et humide, recouvert de son propre sang, le jeune homme était mort. Pourtant William lui redonna la vie par son sang qu’il lui offrit, seul moyen d’engendrer ce désormais cadavre en un vampire. Au début répugnant, ce breuvage sembla finalement l’attirer, le contrôler, le dompter. Désormais, il ne jurerait que par lui.

La transformation de Matthew en vampire fut longue et douloureuse. Il fallut apprendre à se contrôler, dompter sa soif, vivre la nuit, et surtout rompre tout contact avec ses proches. Rapidement, le bruit de sa mort courut dans la ville. Cette nouvelle tomba comme la foudre sur le couple Bergson qui ne s’attendait pas à la mort de leur fils. D’ailleurs, un an plus tard, le couple mourût de maladie, s’était laissé aller au désespoir et à la tristesse. Le nouveau vampire, lui, traversait le pays au côté de celui qui l’avait engendré, étant le devoir de tout créateur. Les débuts de Matthew furent gauches, laissant sa soif et ses pulsions contrôler sa vie. D’ailleurs, lorsqu’il put être hors de tout contrôle, il commit quelques massacres. Heureusement, il n’était pas seul.

Rapidement, quelque chose s’était créée entre Matthew et son géniteur. Se laissant parfois aller à une relation de père / fils assez étrange, les deux vampires étaient toujours là pour se soutenir l’un à l’autre, d’autant plus que depuis sa transformation, le jeune vampire se refusait de lier toute nouvelle relation avec un humain : trop éphémère comparé à l’éternité qui l’attendait.

Au fur et à mesure des années, les deux hommes changèrent de nom, d’identité, mais restaient inlassablement les mêmes. Ne vieillissant pas, il leur fallait connaitre une nouvelle vie dans l’anonymat. Matthew monta une petite manigance afin de ne pas avoir à se faire connaitre de ses rédacteurs en chef, se jouant souvent de la blague du « justicier masqué ». Puis les années passèrent, les technologies évoluèrent, et conserver son anonymat devint plus pratique.

Il y a quatre ans, Matthew et William arrivèrent à Las Vegas. Pourquoi ? En réalité, il n’y avait pas vraiment de raisons précises hormis William arriveraient certainement à faire fortune dans cette ville ou l’argent et roi, et Matt trouverait certainement son bonheur niveau scoop et nouvelles croustillantes. Donc oui, c’est pour le plaisir qu’ils sont ici. Se sentant plutôt bien, Matt eut même réussi à nouer une relation avec une humaine, Emily. Enfreignant son plus grand principe, il arriva tout de même à lui cacher sa nature. Durant quelques temps, tout du moins. En effet, Emily s’était retrouvée mêlée aux histoires de vampire alors que William et Matthew tentaient tant bien que mal de renvoyer hors d’ici ces êtres qui risquaient de compromettre leur secret. C’est lors de cette expérience que la jeune femme découvrit la nature de Matthew. Craignant qu’elle disparaisse de sa vie, c’est finalement le contraire qui est arrivé. Les deux amis furent encore plus rapprochés, et chacun tend à considérer que l’un et l’autre son tels que des frères et sœurs.


Dernière édition par Matthew Jefferson le Dim 21 Mar - 18:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Nathanael J. York
avatar

Just a womanizer...
♥ Awesome Admin


Race : Vampire
Âge : 21 // 275 ans
Job : directeur du Wynn Las Vegas
Messages : 184
Date d'inscription : 01/12/2009


About you
Caractère:
Relations:
Your Story:


MessageSujet: Re: Matthew Jefferson # Admin # Dim 14 Mar - 16:39

Liens


    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    By Obsession27
    Kutner
    William

    With Jason Dohring
    Âge : 28 ans // 474 ans
    Race : Vampire
    Métier : PDG d’une entreprise de placements financiers
    Relation avec Matthew : William a engendré Matthew. Depuis, liés par la transformation de ce dernier, les deux vampires se quittent assez rarement, et restent dans la même ville.



    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    By Obsession27
    Johns
    Emily

    With Zooey Deschanel
    Âge : 27 ans
    Race : Humaine
    Métier : Chef Cuisinier au restaurant du Bellagio
    Relation avec Matthew : Matthew et Emily se sont rencontré il y a quelques années dans le bar dans lequel travaillait Emily. Les deux ont rapidement sympathisé. Au fur et à mesure des années, Emily a découvert les nombreux secrets de son ami, et notamment sa nature de vampire et l'identité de l'auteur du fameux "blog à scandales".



Dernière édition par Matthew Jefferson le Dim 14 Mar - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Nathanael J. York
avatar

Just a womanizer...
♥ Awesome Admin


Race : Vampire
Âge : 21 // 275 ans
Job : directeur du Wynn Las Vegas
Messages : 184
Date d'inscription : 01/12/2009


About you
Caractère:
Relations:
Your Story:


MessageSujet: Re: Matthew Jefferson # Admin # Dim 14 Mar - 16:39

Behind The Screen

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
⑉ Prénom / Surnom : Billie
⑉ Age : 20 ans
⑉ Fréquence de connexion : 10/10, fréquence de réponse : 7/10
⑉ Comment es-tu arrivé sur le forum ? : //
⑉ Un exemple de rp (à mettre en spoiler, si pas dites-le) :
Spoiler:
 
⑉ Des suggestions / Questions ? : Alex est le plus beau, mh ? Cool *Joke* //
⑉ Code du règlement : //

_________________________________

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
"I was Alice in the school play. All boys, before you look at me weirdly." "Okay. Leading lady, all-boys school, awkward with intimacy. Cards on the table. Are you gay ?" "Huh, just English !"



absent du 11.09 au 18.09
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Matthew Jefferson # Admin #

Revenir en haut Aller en bas

Matthew Jefferson # Admin #

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell is never far :: Hors jeu :: 
archives
-