AccueilAccueil  FAQFAQ  PortailPortail  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Serveuse .. vraiment ? |N.Y |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Katia Bracet
avatar

And she sing_ Admin singer


Race : Hunter-vampire
Âge : 25 ans
Job : Serveuse au Wynns
Messages : 115
Date d'inscription : 21/03/2010
Âge : 28
Localisation : Là où personne ne m'attend


About you
Caractère:
Relations:
Your Story:


MessageSujet: Serveuse .. vraiment ? |N.Y | Mer 1 Sep - 22:15

Je sais maintenant pourquoi je n’aimes pas les hôtels miteux et peu cher … car tous les bruits, je dis bien tous, passe à travers un mur en placo fragile tel une feuille. Alors autant le dire, dans ces moment là il est dur d’avoir une vie de vampire/hunter et de faire en sorte que je vie aussi une vie humaine. Oui ok j’avoue que vampire/hunter déjà c’est très très contradictoire … mais je vous jures que j’ai pas choisit d’être vampire ! Bref revenons aux hôtels miteux, que je ne supporte plus du tout je l’avoue. Un homme marche à côté de la porte et ceux sans aucun ménagement. Je retiens un grognement dans ma gorge et relève la tête, passant ma main dans mes cheveux qui ne sont pas trop un champs de mine risqué, bien au moins je n’aurai pas de mal à les décoiffer et donner un peu d’ordre. Je me relève doucement et regarde mon horloge au tic tac agacent, il est sept heure du matin, j’ai en gros trois heures de sommeil dans les pattes, ce n’est pas mal du tout surtout que j’ai dormis dans un lit miteux certes, mais dans un lit quand même ! Ce qui n’est pas toujours permis durant mes missions … Je m’étires doucement et penche ma tête sur le côté, malgré les volets fermer le jour éclaire quand même nettement ma chambre … surtout pour une vampire. Je me relève doucement et me dirige vers la salle de bain ou je prend une bonne douche bien mérité. J’ai passé ma nuit à courir à droite à gauche pour tuer les jeunes vampires incontrôlables, alors autant dire que ce n’est pas de tout repos ma dernière proie était âgé de deux semaines, son maître l’avait abandonner ou alors il ne sait même pas qu’il existe. Les vampires sont parfois franchement étrange … instable, je le suis moi-même je crois . L’eau fraiche sur ma peau fait un bien fou oui même si je suis une vampire certain besoins sont toujours aussi agréable pour nous et je pense qu’on le savoure plus qu’un humain car nos sens sont beaucoup plus développer. Une fois la tâche fini je me prend ma tenu prévu pour aujourd’hui, soit une jupe noir et serré fondu sur le côté droit. En guise de haut je prend un dos nus couleurs bleu roi coiffant mes cheveux de la main gauche je recherche machinalement mon eye-liner de l’autre mains que je trouve très facilement, je l’applique rapidement et parfaitement et rajoute ma touche de mascara. Ah la suite je sors mon boitier et ressort ma chaine en argent fine avec la baille de fiançailles autour. Je me penche en avant et attrape ma paire de talon noir. Me voila fin prête pour faire mon tour en ville matinal. Alors en sortant de la salle de bain d’une main j’attrape mon sac à main et de l’autre tourne la clé de ma chambre pour sortir.

Très vite je me retrouve dans une rue peupler, en même temps Las Vegas ne dors jamais alors à 8 heures du matin autant dire que c’est impossible de ne pas voir la rue blindée. Je m’arrêtes rapidement dans un bar où je m’achètes un café sans gout et limite imbuvable, laissant la monnaie sur le comptoir pour la serveuse, j’en profiter pour prendre un journal à une personne qui l’avait fini et qui me la gentiment donner … étrange me direz vous mais bon on ne cherche plus à Las Vegas. Avant de lire le journal j’enfile mes grande lunette Bien entendu dedans il y a toujours les choses habituelles « crimes à Las Vegas ! » ou alors le grand gagnant de la soirée loto. Ah bien entendu les photos plus ou moins traches de nos fameuses stars favorites du moment totalement refaite par l’alcool … c’est un sujet auquel je n’accorde pas beaucoup d’importance, je l’avoue j’analyse chacun des meurtres afin de savoir si c’est un humain pas très intelligent ou bien alors un démon ou un vampire .. autant dire que lorsque c’est un des êtres de la nuit je m’y penche de prêt. A chaque articles que je croise je décide de prendre un bus rapidement pour me rendre discrètement à l’endroit sans être vu par la police pour sentir si un vampire est là ou non. Une fois vérification faite je décide si oui ou non je dois revenir car il y a une possibilité que ma proie revient ici faire une nouvelle victime. Ce n’est qu’a dix neuf heure que je remarques une annonce pour voyante. Celle annonçant que le célèbre casino Wyn recherche une serveuse. Le Wyn si je me souviens bien est dirigé par un célèbre vampire du nom de York … m’infiltre là-bas serait le meilleur moyen d’avoir des infos et cela n’est pas négligeable, en plus je me ferai de l’argent de poche … après quinze minutes à discuter si oui ou non je me propose je hèle finalement un taxi en tendant le bras mes lunettes de soleil aurait put tomber si je n’avais pas eu un geste rapide pour les remonter. Et pour une fois depuis que je suis ici le taxi s’arrête directement une fois rentré dedans je glisse ma main dans mon sac tout en remerciant le chauffeur lui indiquant ma destination. J’en profite pour avaler la pilule sans aucun ménage, très vite une douleur me vient au cœur, il bat à nouveau, mon sang circule tranquillement dans les veines, je sens que mes crocs disparaissent totalement et mes yeux perdent de leurs aptitudes tel un voile de poussière ce m’étant devant. Me voila humaine durant douze heures environs … j’espère juste que j’aurai pas à me défendre. Une fois devant le casino je m’arrêtes, une fil de jeune stars et grand fils/filles de riches et déjà là. Des gens râlant car ils ont les places VIP & blablabla j’en passe. Inspirant un grand coup, je me penches sur le côté et vois enfin ce qui m’intéresse un vigile. En espérant qu’il ai deux neurones. Faisant en sorte que mon haut fasse un peu plus décolleter, je me dirige vers lui avec grâce et féminité.


« Bonjour je viens pour l’annonce … serait-il possible de … » le vigile ne me regarde même pas et bien ça commence bien alors doucement je pose ma main sur son bras qu’il repousse et il me regarde noir ! « Ah apparemment c’est bon j’existe maintenant vous pouvez m’écouter maintenant non ? ! » Il détourne les yeux à nouveau … bon et bien je suis tombée sur un homme qui un n’a plus aucune neurones, deux a des pertes de la mémoire très trèssss régulier et trois qui est sourd ahhh pauvre vigile … abruti* oui !! « Bon écoute moi bien mon gars, je suis pas comme tout le monde ici, je ne réclame pas une place VIP que je n’aurai jamais de toute façon et je ne veux pas rentré non plus pour me foutre en l’air … je veux juste un petit job, alors tu serais gentil, et un peu plus intelligent tout d’un coup si tu me laissais rentré dans ce casino et m’indiquer l’endroit où je peux me rendre … alors soit gentil ok ! »

_________________________________

      Regard dans ton coeur
      Ne le vois-tu pas ?
      Cet amour que tu portes à la vie?
_IMMORTEL,MORTEL,PARFOIS NOUS SOMMES DANS LE MÊME SAC_
Revenir en haut Aller en bas

Nathanael J. York
avatar

Just a womanizer...
♥ Awesome Admin


Race : Vampire
Âge : 21 // 275 ans
Job : directeur du Wynn Las Vegas
Messages : 184
Date d'inscription : 01/12/2009


About you
Caractère:
Relations:
Your Story:


MessageSujet: Re: Serveuse .. vraiment ? |N.Y | Mer 1 Sep - 23:29

Les journées à Vegas n’avaient rien d’exceptionnel. Il fallait travailler, gérer et voir encore et toujours les mêmes personnes. C’était alors d’une grande logique que Nathanael York attendait patiemment la nuit tombée pour profiter de la ville et surtout de ses habitants. Pourtant cela ne le dérangeait pas de travailler lorsque le soleil était levé : cela lui permettait d’avoir un contrôle indéniable sur son entreprise. Après tout, il ne s’agissait pas d’un petit budget de milliers de dollars, mais bel et bien de millions de billets verts brassés jours et nuits dans cet établissement. Alors pour l’instant il n’y avait pas de questions à se poser sur l’avenir de l’établissement : il fonctionnerait tant que quelqu’un serait là pour en tenir les rênes. Mais seulement voilà : il fallait justement quelqu’un pour diriger, et ce quelqu’un ne pouvait pas être une autre personne que Nathanael. Bon. On pouvait s’interroger sur les heures de sommeil et donc la santé du jeune chef qui passait ses nuits à faire la fête sans ménagement, et ses jours à travailler durement. Au moins, il en profitait ! Mais cela ne l’empêchait pas de s’enfermer quelques heures par-ci par-là dans sa suite réservée afin de se reposer un peu.

Aujourd’hui, l’ordre était à se bouger réellement. Assis sur l’un des canapés du club VIP du night club, le coude posé sur le dossier et sa main retenant sa tête de ne pas tomber de tant d’indignation, Nate se demandait encore s’il avait bien choisi le manager de son restaurant principal. En effet, ce dernier était en train de s’excuser depuis un bon quart d’heure au moins de ne pas avoir encore remplacé la serveuse manquante depuis plusieurs jours maintenant. Dans sa tête, le jeune homme était en train de calculer l’argent que cet incapable faisait perdre au complexe à chaque service, pendant que l’un de ses sous-directeurs engueulait majestueusement l’homme en question. D’ailleurs, des mots tels que « abruti » et « incapable » revenaient plus d’une fois. Lorsque Nate se raccrocha enfin à la discussion, il comprit enfin que ce qu’il était en train de dire c’était qu’il ne fallait pas être le dernier des abrutis pour poster une annonce convenable dans un journal et non pas cette espèce de chose avec des étoiles qui attirait l’attention de toute personne, et qui donnait l’impression d’un job « funny-lol ». Il était vrai que cela ne donnait pas une impression très bonne du complexe, et que très certainement toutes les jeunes femmes de la ville se presseraient ici pour tenter de décrocher l’emploi. A cette idée, un sourire illumina le visage du vampire. Et, telle une illumination, il vint à conclure la discussion dans un « vous m’énervez, je ferais passer les entretiens ». Ces mots prononcés, il se leva et se dirigea vers l’immense hall qu’il dut traverser pour rejoindre l’ascenseur. Il fut rapidement suivit par son sous-directeur qui avait brièvement récupéré ses papiers et lui avait courut après et rejoint dans l’ascenseur.


« Monsieur York. Vous n’êtes pas sérieux ! Vous avez bien d’autres choses à faire, et il s’agit du travail du manager de l’Alex. Vous devriez plutôt vous intéresser à ces nouveaux devis pour l’entretien du parcours de golf ou l’idée de création d’une boite de nuit supplémentaire ! Et… »

Non, l’homme n’eut pas le temps de commencer sa nouvelle phrase que l’index de son supérieur se leva dans un signe de « tu la boucle ». En effet, dans la poche droite de son jean délavé, une sonnerie avait put se faire entendre, et Nathanael sauta sur l’occasion pour faire taire cet imbécile. Il décrocha alors, eu une brève conversation avec son interlocuteur puis raccrocha. Alors qu’il rangea son Iphone dans sa poche, il en profita pour y glisser les mains comme tout jeune de son âge ferait. D’un air totalement détaché il haussa les épaules, arqua les sourcils et lâcha :


« Je m’en fiche, Sam. Les devis d’entretiens sont votre boulot et pour l’instant un night club supplémentaire n’est pas nécessaire. Alors je m’en fiche ! Ce que je sais c’est qu’en ayant une serveuse en moins l’Alex doit accueillir plus d’une cinquantaine de clients en moins. A plus de 100$ l’entrée vous comprenez à quel point la situation est problématique ? Alors lâchez moi avec votre golf et organisez moi un endroit où je pourrais passer les entretiens. »

Oui, Nathanael avait toujours sut envoyer bouler les gens de façon claire et précise. Surtout quand il était parfaitement en droit de le faire. D’ailleurs cela permis de passer la vingtaine d’étages restant avant d’atteindre le sommet de l’immeuble dans un silence des plus agréables. Il était enfin parvenu à son bureau qui offrait une vue imprenable sur Las Vegas, la petite forêt longeant le complexe et le désert bien plus loin.

« S’il n’y a rien de plus j’aimerais me reposer si vous le voulez bien. »

Un sourire des plus cyniques et des plus « casse-toi de là et fout moi la paix » se dessina sur les lèvres du vampire qui n’attendait qu’une chose : la tranquillité, et surtout s’offrir quelques heures de sommeil.

« Ah oui. Et n’oubliez pas d’appeler Givenchy, ils ne nous ont toujours pas donné de réponse pour leur boutique. Si je n’ai pas de réponse avant 48 heures j’offre la place à un autre couturier. »

Parler de haute couture ou de serveur absent semblait être exactement la même chose dans les lèvres du vampire qui – bien que l’on pourrait en douter au vu de la situation actuelle – menait d’une main de maitre le complexe Wynn. Cet endroit était son bébé, et il ne le lâcherait pas de si tôt. Pourtant, il était temps de se reposer, enfin ! Il se laissa alors tomber sur le canapé aligné face à l’immense baie vitrée et tomba dans un sommeil enfin réparateur. Il n’en fut tiré que quatre heures plus tard, lorsque sa sœur vint le réveiller pour lui rappeler que ce soir un des grands DJ du moment venait mixer dans la plus prestigieuse de ses boites et qu’ils ne devaient surtout pas louper l’occasion. Oui, elle savait comment s’y prendre pour motiver Nathanael qui – après avoir dû lutter contre sa jeune sœur pour pouvoir se lever – put enfin quitter l’hôtel pour se rendre dans sa villa située en extérieur de la Las Vegas.

Plus d’une heure plus tard, au volant de sa Ferrari California, roulant à une vitesse respectant certainement peu le code de la route, Nate faisait gronder le moteur de sa merveille au travers du strip. Voiture décapotée, musique à fond, véhicule rouge flambant : il était dur de ne pas le remarquer, et c’était le but recherché. Pour l’instant il était seul, mais il espérait ne pas être dans cette situation à la fin de la soirée. Après tout, savoir manier ce fameux papier vert pendant les meilleures soirées – qui se déroulaient bien entendu au Wynn – était un bon moyen de ne pas finir seul. Bon, ok. Il était à peine 19 heures passé, la nuit était encore loin de commencer. En réalité, il avait l’espoir d’expédier les entretiens d’embauche rapidement pour pouvoir se rendre au XS pour la fameuse soirée qui devait attirer toutes les célébrités du moment. Alors il avait prit le temps de se doucher et de choisir minutieusement ses vêtements. Evidemment, il était hors de question d’arriver en jean et T-shirt – puisqu’étant prohibés dans son hôtel. Alors il avait opté pour une chemise blanche, veste, pantalon et chaussures noirs. C’était classique, il se fondrait dans le lot, mais ça lui allait bien. Après tout : les classiques étaient ce qu’il y avait de mieux !

Il devait être 19h30 lorsque le grondement du moteur de sa voiture se fit entendre devant le Wynn. A peine arrivé, un chauffeur l’accueilli et se proposa de conduire à sa place la Ferrari. Bien sur, toute cette politesse et cette courtoisie n’étaient présentes uniquement dans l’espoir de gagner un petit pourboire, chose faite lorsque – en même temps qu’il lui tendit les clefs – il lui fit parvenait un billet de 50$. Le vampire attrapa sa veste posée sur la banquette arrière, l’enfila et se dirigea vers l’entrée qui – malgré la bonne heure – était déjà envahie de personnes. Célébrités, gosses de riches, que des personnes qui devraient attendre encore un peu pour pouvoir rentrer. Pourtant, le remue-ménage avait quelque chose de bon : sa présence passait inaperçue. Le vigile en train de se faire pourrir la vie, moins.


« Bon écoute moi bien mon gars, je suis pas comme tout le monde ici, je ne réclame pas une place VIP que je n’aurai jamais de toute façon et je ne veux pas rentré non plus pour me foutre en l’air … je veux juste un petit job, alors tu serais gentil, et un peu plus intelligent tout d’un coup si tu me laissais rentré dans ce casino et m’indiquer l’endroit où je peux me rendre … alors soit gentil ok ! »

C’est d’un œil amusé que Nathanael observa la situation actuelle, avant de finalement s’incruster dans la « discussion ». Il s’approcha du vigile et de la jeune femme en question.

« Je vous rassure, Oscar ne fait que son travail. »

Dans un geste rapide de la main, il fit signe au vigile que la jeune femme était avec lui, avant de faire signe cette dernière de le suivre. Bien évidemment, ceci eu pour effet de provoquer une hystérie nouvelle dans la file d’attente qui espérait pouvoir rentrer aussi facilement. Une fois « au calme » - si on pouvait appeler calme la vingtaine de personne courant à droite et à gauche pour les préparatifs de dernière minute – NY replaça rapidement une mèche de cheveux blonde qui vint à masquer ses yeux et s’adressa à celle qui venait d’entrer.

« Si vous saviez le nombre de feintes que l’on a chaque nuit pour rentrer, certaines sont très imaginative j’avoue ! Le vampire glissa sa main gauche dans sa poche tandis que sa droite montrait de l’index le haut assez décolleté de la jeune femme : et ça n’aurait certainement pas marché, Oscar est très bien formé sur ces ruses-ci. Après un bref rire, Nate reprit plus sérieusement. Alors comme ça on cherche un boulot au Wynn, huh ? »

Sur ses lèvres, toujours le même sourire amusé était présent. Pourtant, quelque part, il espérait qu’il s’agissait d’une personne venant pour l’annonce de serveuse : cela ferait au moins un potentiel futur employé.

_________________________________

"I was Alice in the school play. All boys, before you look at me weirdly." "Okay. Leading lady, all-boys school, awkward with intimacy. Cards on the table. Are you gay ?" "Huh, just English !"



absent du 11.09 au 18.09
Revenir en haut Aller en bas

Katia Bracet
avatar

And she sing_ Admin singer


Race : Hunter-vampire
Âge : 25 ans
Job : Serveuse au Wynns
Messages : 115
Date d'inscription : 21/03/2010
Âge : 28
Localisation : Là où personne ne m'attend


About you
Caractère:
Relations:
Your Story:


MessageSujet: Re: Serveuse .. vraiment ? |N.Y | Jeu 2 Sep - 0:55

« Je vous rassure, Oscar ne fait que son travail. »

Dans la famille « chanceuse » je demande Katia Bracet s’il vous plait ! Non je me demande parfois comment je fais … non en faite ne me demandons pas, ne réfléchissons pas. Quand je suis sure le point de me retourner, je pensais tomber sur un chef employé un peu respectable …maiiis je ne suis pas au bout de mes surprise le jeune homme blond, avec dans sa main des clés d’une voiture hors norme (il me faudrait trois vie pour le payer et je peux dire adieu à mes nouveaux vêtements ! ) et bien entendu des vêtements que moi-même je n’oserai pas en acheter car je serais ruinée à l’achat d’une simple chemise. En bref je ne me retourne pas vers un grand employé de la boite ayant un tant soit peu de cervelle mais je tombe sur un fils à papa bon on recommenceeeeee . Dans la famille « je crois avoir de la chance mais je me trompe » je demande Katia Bracet. Mais réfléchissons et voyons le bon le point positif de la situation peut être, je dis bien peut être, que ce jeune homme sera gentil et m’aidera à rentrer. Après tout parfois les fils à papa on deux fois plus d’influence dans ces boites que les gens choisirent eux même par le dirigeant de la boite … car on satisfait toujours les VIP car si eux on les perds, si on leurs cède pas à un caprice on peut perdre pas mal de tune et ça c’est mauvais pour l’entreprise et ça peut vous faire une très mauvaise réputation. Bref à éviter. Mais pourtant je n’arrive pas à sourire à la personne pour le moment, en même temps tant que je ne suis pas rentré dans la boîte je ne vois pas pourquoi je sourirai. Il c’est simplement contenté de dire que le mec sans cerveau, amnésique et sourd faisait son travail … tu m’étonnes qu’il est vigile c’est le seul boulot qu’il peut faire lui apparemment ! Je détourne mon regard noir du vigile et me retourne vers le blond/fil à papa qui fait un signe de tête au vigile, je crois que j’ai pas mal de chance aujourd’hui, trois heures de sommeil plus une entré dans le boîte alors que cela semblait impossible je souris tranquillement et lèvre un sourcil vers le vigile amusé, ça mon pote tu l’as bien chercher mais bon pas la peine de jouer aux enfants pour le moment. Je suis donc l’homme en question, écoutant sagement tout en observant avec beaucoup d’attention les choses ce mettre en place avant que tout cela n’ouvre et qu’une foule d’abrutie plus ou moins dégénéré détruisent tout sur leurs passages car à l’aube ce ne sont pas des célébrités, ni même des personnes que l’on à … mais des cadavres de la boisson !

« Si vous saviez le nombre de feintes que l’on a chaque nuit pour rentrer, certaines sont très imaginative j’avoue ! »

Non mais tu m’as regarder ? Tu crois vraiment que c’est le genre d’endroit que je côtois ? Ne rêve pas trop mon gars je suis ici seulement pour mon métier premier, soit d’éliminer des vampires, mais pour cela je dois subir les raillerie et les conneri*s de ces fils de bourgs ce n’est pas de problèmes si je peux avoir ce que je désire. Reste plus qu’a convaincre maintenant le mec qui passe les entretient ça c’est une autre paire de manche, mais bon je compte bien l’avoir ce job. J’écoute sagement réfléchissant tranquillement, observant avec beaucoup d’attention qui s’agite parfois inutilement je l’avoue mais bon rien n’est parfait hein !

et ça n’aurait certainement pas marché, Oscar est très bien formé sur ces ruses-ci

… LOL alors mon gars ne t’inquiète pas c’est pour Oscar mes seins hein te fais pas d’illusion non plus ! "mes seins sont trop gros alors le décolté est plus grand j'y peut rien "Oui je peux le dire à voix haute mais bon ce n’est pas le vigile que j’ai en face de moi, mais belle est bien une personne importante pouvant m’aider avec innocence dans mon but de devenir serveuse … donc pour le moment je me mets mentalement des coups de poings dans le ventre pour me retenir de dire à voix haute ce que je pense ! C’est vraiment pas le moment de montrer mon mauvais caractère même si je pense être dans un nid de vampire il faut que je contienne mon dégout, ma haine et ma colère envers eux … d’ailleurs je viens à me demander ce qu’est York & à quoi il ressemble … démon ou vampire ? Grand ou petit ? Prétentieux ? Oui sûrement pas la peine de se le demander.

Alors comme ça on cherche un boulot au Wynn, huh ?

Ah voila une question intéressante, auquel je pourrais répondre « non je suis venu car j’aime prendre les vigile pour des c*ns fini, je te jures c’est tout un métier ! » Maiiiis évitons les histoire, et surtout aucun tutoiement ! La politesse en premier et même si j’aime pas ça … cet homme doit être supérieur à moi … yeark ! Bref ne râlons pas et répondons avec un peu d’attente mais pas trop pour pas passé pour une déb*l fini.

Oui c’est vrai que dans ces lieux là beaucoup doivent tenter de rentrer avec toutes les ruses envisageable, mais une ruse comme cela se serait une insulte en ces lieux non ? Après tout il faut être simplet d’esprit pour avoir ce genre d’idée afin de rentrer, on se fait attraper tout de suite ! Mais bon je suis sure que beaucoup vont tenter vu que l’annonce est passer dans le journal … je souris tranquillement, un sourire respectueux et un peu charmeur, pas trop non plus je ne tiens pas à draguer qui que ce soit et encore moins un fils de bourge … et oui effectivement je viens pour cette annonce et non pas pour gratter une place en étant cliente ici … -de toute façon je n’ai pas franchement les moyens … à non c’est pas à dire ça ! savez vous où je dois me rendre pour postuler ?

_________________________________

      Regard dans ton coeur
      Ne le vois-tu pas ?
      Cet amour que tu portes à la vie?
_IMMORTEL,MORTEL,PARFOIS NOUS SOMMES DANS LE MÊME SAC_
Revenir en haut Aller en bas

Nathanael J. York
avatar

Just a womanizer...
♥ Awesome Admin


Race : Vampire
Âge : 21 // 275 ans
Job : directeur du Wynn Las Vegas
Messages : 184
Date d'inscription : 01/12/2009


About you
Caractère:
Relations:
Your Story:


MessageSujet: Re: Serveuse .. vraiment ? |N.Y | Jeu 2 Sep - 2:15

« Oui c’est vrai que dans ces lieux là beaucoup doivent tenter de rentrer avec toutes les ruses envisageables, mais une ruse comme cela se serait une insulte en ces lieux non ? Après tout il faut être simplet d’esprit pour avoir ce genre d’idée afin de rentrer, on se fait attraper tout de suite ! Mais bon je suis sure que beaucoup vont tenter vu que l’annonce est passée dans le journal … et oui effectivement je viens pour cette annonce et non pas pour gratter une place en étant cliente ici … savez vous où je dois me rendre pour postuler ? »

Nathanael se retint fortement de ne pas éclater de rire, bien qu’en fait cela lui ait certainement fait le plus grand bien. Mais sachant qu’il allait la retrouver quelques minutes plus tard, ce n’était pas une bonne idée.

« Je suppose que le manager avait oublié de préciser qu’il fallait se présenter avant 19 heures. Donc forcément, cela risque de présenter quelques ennuis à Oscar. Il marqua un temps d’arrêt afin de réfléchir. Au pire on lui consentira peut-être une augmentation pour cette soirée… Qui sait ! »

Alors qu’il allait demander un truc du genre « alors comme ça vous pensez vraiment que les gens viennent pour se foutre en l’air ? » mais il fut interrompu par un homme de toute évidence plus âgé que Nathanael. Enfin… Lorsque l’on parle du monde des vampires, les choses ne sont probablement pas aussi évidentes que cela, puisque la personne qui venait d’arrivée – Sam, son sous-directeur – était un humain d’environ 40 ans. Difficile de rivaliser avec les 275 de son patron !

« - Ah, monsieur. Les candidates sont arrivées, elles vous attendent dans le salon privatif. L’homme s’arrêta un instant, observant la jeune femme avant de demander à Nate : Dois-je la… Raccompagner vers la sortie ?
- Ça ira Sam. Mademoiselle est là pour le poste de serveuse. Nate décrocha un sourire de « casse-toi tu me gène » – le pauvre, encore ! – puis il s’adressa à la jeune femme en question. Vous me suivez ? »

Et… Oui. Si l’inconnue l’ignorait encore, c’était bel et bien lui qui allait faire passer les entretiens d’embauche. Bien sur, il aurait put le formuler dès le commencement mais de toute façon elle serait au courant par elle-même bien assez tôt. Mais pour l’instant, il fallait se dépêcher : la nuit l’attendait. Ce fut alors d’un pas rapide que le vampire traversa le hall afin de se rendre jusqu’à un escalier qui menait en mezzanine. A cet endroit, ils seraient calmes. Surtout que lorsqu’il eut enfin atteint la porte menant au salon privatif et laissé entrer l’inconnue avant lui, il se stoppa net sur le bas de la porte un sourire aux lèvres. Dans la pièce, une quinzaine de jeunes femmes toutes des plus ravissantes. Là, il aurait besoin d’un coup de main. Il attrapa alors rapidement son Iphone dans la poche intérieure de sa veste et appela un des numéros enregistrés.

« Marc ? Vous qui avez été si malin pour convoquer des entretiens d’embauche en début de service, vous ne voudriez pas assumer vos erreurs, non ? »

Et oui, Nathanael savait reconnaitre que dans la situation présente, il choisirait certainement la personne la plus attrayante et peut-être pas la plus qualifiée. Cependant, il ne le formulerait pas comme cela, certainement pas. Pourtant tout le monde connaissait son faible pour la gente féminine, mais le respect qu’on lui portait permettait de faire accepter et surtout oublier ces détails. Après tout : il menait parfaitement bien son entreprise à la réussite depuis 15 ans maintenant, et ce n’était pas près de changer. Alors au téléphone, il conclut simplement par un « ramenez-vous. Et vite » avant de raccrocher et de ranger son téléphone à la même place. Puis, n’hésitant pas à avancer en silence dans la pièce, entendant les papotements se transformer en murmure puis en silence total. Nate, lui, s’avançait vers le font de la pièce, retira sa veste qu’il posa sur le canapé blanc et plia soigneusement ses manches jusqu’aux coudes. Il était dos aux jeunes femmes, mais cela ne le dérangeait pas. Cela lui permettait de réfléchir à comment expédier rapidement les choses… Tout simplement comme il le faisait à chaque fois : en ne passant pas par quatre chemins et en ne réfléchissant pas inutilement. Alors n’attendant pas que le manager du restaurant arrive, il se retourna vers les candidates dans un demi-tour souple et fluide. Il observa un instant sa montre et – craignant peut-être que le temps ne s’envole trop vite – il garda ses doigts contre.

« Bien. Mesdemoiselles… Bonsoir. Un sourire charmeur comme il savait tant en faire se dessina inconsciemment sur ses lèvres. Malgré la frivolité de l’annonce passée dans le journal, le travail pour lequel vous postulez est des plus sérieux. Il s’agit d’un poste de serveur un service par jour dans la semaine et deux durant le week-end. Jours de repos les lundis et jeudis. Vous travaillez au Alex, le restaurant principal du Wynn Las Vegas, donc celui qui rapporte le plus. Autrement dit : soyez incompétente, maladroite ou désagréable avec les clients et vous trouverez rapidement la sortie. Le salaire sera de 12$ de l’heure sans les pourboires. Bien évidemment, vu la somme proposé, le salaire n’est pas négociable. Les horaires non plus. 10h-16 heures pour le service du midi, 18h-minuit pour le service de soir. Forcément, les retards ne seront pas tolérés, les absences injustifiées ou justifiées trop nombreuses également. »

Nathanael marqua une pause afin de réfléchir à s’il avait bien abordé tous les points. Ah, non. Il en manquait. Alors en même temps qu’il se dirigea vers un bar situé sur la gauche – pour lui – de la pièce afin de prendre une bouteille d’eau fraiche, il continua.

« Comme vous vous en doutez, la clientèle de l’Alex peut-être assez particulière. Pour cela vous devez avoir du répondant. Si vous êtes timides, vous vous ferez marcher sur les pieds, cèderaient aux moindres de leurs caprices et forcément la réputation du Wynn en pâtira. Les gosses de riches qui veulent leur lot d’exigence : c’est dans les Night Clubs, pas ailleurs. »

Allez savoir pourquoi à ces paroles le regard du vampire se posa sur la jeune femme qu’il avait fait entrer plus tôt. Ah, certainement parce qu’il se souvenait encore de ses paroles et que rien qu’à y repensait il serait encore capable d’en rire. Après tout, qu’on l’accepte ou non, c’est Vegas baby ! Au moment où il eu cette pensée, il profita que le manager de l’Alex entre dans la pièce pour se présenter et s’excuser du retard. Il s’adressa alors aux candidates, leur demandant d’inscrire leurs noms et prénom sur une feuille afin d’être appelées au fur et à mesure. Forcément, toutes se jetèrent dessus. Alors en attendant de régler ce moment, Marc – le manager – vint vers son supérieur qui s’était assis sur le canapé, à côté de sa veste. Sur la table basse ronde qui se trouvait juste devant lui était déposée la bouteille d’eau dans laquelle il avait déjà volé deux-trois gorgées. Quelques minutes plus tard, la liste était terminée et les entretiens débutaient. A de nombreuses reprises, Nate avait put se dire qu’il était bien content de ne pas être seul, puisqu’il n’aurait pas sut choisir. Pourtant, les questions étaient les mêmes : âge, formation, expériences, traits de caractères, qualités, défauts, blablabla… Pour le vampire, elles étaient toutes les mêmes. Il n’aimait pas les entretiens d’embauche car il était dur de pouvoir juger une personne réellement. Alors tout cela l’ennuyait. Il se contentait de griffonner de temps à autres sur un bout de papier quand quelque chose l’interpella. Oui, s’il était là maintenant, c’était pour être sur qu’à la fin le manager ait enfin choisi quelqu’un. Cependant, au bout de quelque chose comme une demi heure – trois quart d’heure, c’était enfin le tour de la jeune femme rencontrée plus tôt.

« Tiens… Katia. Comme on se retrouve. Alors... Dites-moi tout. »

Oui, Nathanael arborait un sourire satisfait. Maintenant qu’elle était là, il avait envie de savoir ce qu’elle pouvait bien cacher, il voulait revoir la jeune femme qui avait courageusement sermonné le vigile et non pas celle qui racontait des platitudes dans le hall de l’entrée. Derrière cela, se sentant obligé de compléter les dires de son supérieur, Marc rajouta :

« Quelles expériences avez-vous ? Comment vous définiriez-vous ? »

_________________________________

"I was Alice in the school play. All boys, before you look at me weirdly." "Okay. Leading lady, all-boys school, awkward with intimacy. Cards on the table. Are you gay ?" "Huh, just English !"



absent du 11.09 au 18.09
Revenir en haut Aller en bas

Katia Bracet
avatar

And she sing_ Admin singer


Race : Hunter-vampire
Âge : 25 ans
Job : Serveuse au Wynns
Messages : 115
Date d'inscription : 21/03/2010
Âge : 28
Localisation : Là où personne ne m'attend


About you
Caractère:
Relations:
Your Story:


MessageSujet: Re: Serveuse .. vraiment ? |N.Y | Jeu 2 Sep - 20:31

Je sens bien qu’à ma phrase le blond (Aller à la Gad ! xD ) l’envie de rire le prend à l’estomac, il y a des gestes qui ne trompent pas, et surtout le regard mais je ne le fais pas savoir. Si il veut rire je le peux, après tout je ment plus qu’autre chose, mais je suis sure que si je lui avais balancé tout ce que je pensais réellement Monsieur amnésique, sourd et sans cerveau serait venu me chercher immédiatement, pas qu’il me mettrait par terre, car même si la pilule cache ma force vampire, j’ai en moi une force physique assez impressionnante, j’entretiens toujours mon corps ! Il se serait trouvé vite à terre et d’un ton neutre j’aurais répliqué « je sais la sortie est par là » oui c’est une possibilité si je tiens à faire échouer mon plan qui est de me renseigner sur le haut monde des vampires et des démons …un lieu difficile d’accès où aucune fautes sera permit ! Tout devra être réfléchit, mes mots, mes réactions … car rien n’échappe aux créatures de la nuit. Un humain en dehors des hunter –mais laissons cette catégorie de côté- ne remarquerai sûrement rien d’anormal ici, ils sont parfois superficiel sur ce qui se passe autour d’eux. Je crois que même si ils savent que les démons & vampires existent, ils ne font toujours pas attention … tu m’étonnes qu’ils se font tué si facilement ! Un moment je tente d’écouter les bruits autour de moi, coupant un peu mon souffle, pour me rendre compte que maintenant il m’était vitale durant 12h maximum que je respires aux risque d’étouffer … par moment avoir les capacités humaines sont gênante je le reconnais. Mais je ne tiens pas à me faire trop remarquer ici. J’y pense 19h la consultation ? & bien je commence parfaitement pour mon nouveau job j’arrive avec trente minutes de retard m-a-g-n-i-f-i-q-u-e … ou pas ! Devant nous ce précipite maladroitement un homme, à ses gestes j’identifie tout de suite un humain, un peu courbé la peau pâle je suis sure que si j’avais mes yeux de vampire je pourrai le voir tremblé … il fixait l’homme en face de moi, je me décale un peu vers le droite afin de m’éloigner discrètement, mettre une distance qu’un humain ne remarquerai pas mais qu’un vampire arriverai à voir sans aucun soucis … aie fichu habitude vampire, pourquoi ma pilule ne me corrige pas ça ?

« - Ah, monsieur. Les candidates sont arrivées, elles vous attendent dans le salon privatif.: Dois-je la… Raccompagner vers la sortie ?

Quoi ? Ah non j’y suis j’y reste mon gars, pas que je t’aime pas, mais bon si tu m’en fais baver maintenant alors que je suis assez proche du but, je te jures que tu vas rien comprendre à tes futurs nuit ! Ne fait surtout pas échouer mon plan ! Sinon ça va plus du tout, déjà que je suis dans un cas assez suicidaire n’en rajoute pas une couche à mes maigres chance de survie … quoi que serait plutôt les augmenter si je pars d’ici mais c’est totalement échouer dans mon infiltration. Bien entendu malgré ces tonnes de contradiction se bousculant dans ma tête je gardes un visage neutre, et soulève mon sourcil droit, un tic qui passe quand quelque chose m’ennuie, me blase, me soucis ou quand je veux simplement charrier l’autre personne. Bref un tic qui s’installe assez rapidement.

- Ça ira Sam. Mademoiselle est là pour le poste de serveuse. Et le blond décrocha un sourire de « casse-toi tu me gène » qui me donne la soudaine envie de lui donner une bonne droite … . Vous me suivez ? »

Là alors là … je reste vraiment sur les fesses, mais vraiment mentalement du moins. Je ne réagis pas pour autant de surprise, non aucune faiblesse ne doit apparaitre sur mon front, mais un sourire lui apparait tranquillement et je suis tranquillement monsieur blondy ! Et bien apparemment je me suis bien fait berné, car dans la famille « Famille de richou » je suis tombée sur la carte bonus du nom de « fil à papa avec bonus ! » soit le fils à papa qui m’a l’air plus que bien placé vu qu’en face de moi, vu ça tenu et son comportement l’humain est haut dans l’équipe. Après il faut se demander si ce bonus est vraiment bon ou si en faite ce n’était qu’un simple malus parfaitement bien caché. La question est jusqu’à qu’elle niveau est le jeune homme … haut, sûrement très haut. Le somment ? Je n’en sais rien ! Par contre je comprends une chose … monsieur va faire passer les entretiens ? Aie aie je commence bien vu comment j’ai si gentiment traité le vigile –mais il a eu que ce qu’il méritait .. bon ok j’exagères peut être un peu mais alors vraiment un tout petit peu ! –bon rassurons nous si j’avais été si désagréable il ne m’aurait pas fait rentré, c’est un point positif … , donc ma candidature n’est pas remise en question pour le moment. Bon aller il est temps de ce calmer maintenant, je ne suis pas comme ça d’habitude … peut être que le mélange café infecte et pilule n’est pas très bon ? Mon dieu comment je fais pour penser à ça ? Mes pensées se coupent rapidement, j’entend derrière une porte un nombre de voix féminine assez roucoulante –trop à mon gout ! – se stoppent lorsque la porte s’ouvre. Aux totales quinze femmes, toutes aussi belles les unes que les autres, je comprend alors qu’il y a eu une sélection physique avant de pouvoir venir ici … pour le plaisir de l’entreteneur ? Le pauvre si il aime les femmes ça va être très dur pour lui ah ah ah bien fait va ! Discrètement je me mêle à elles, aux regard hautain je me contente seulement d’un sourire provocateur … quoi tu me cherches vient et tu verras que malgré tes talons tu ne me fais pas franchement peur, un sourire qui pourrait me faire passer pour un vampire car là encore c’est une mauvaise habitude que j’ai depuis cinq ans.

« Bien. Mesdemoiselles… Bonsoir. Un sourire charmeur comme se dessina inconsciemment sur ses lèvres j’ai eu soudainement eut envie de vomir … . Malgré la frivolité de l’annonce passée dans le journal, le travail pour lequel vous postulez est des plus sérieux. Il s’agit d’un poste de serveur un service par jour dans la semaine et deux durant le week-end. Jours de repos les lundis et jeudis. Vous travaillez au Alex, le restaurant principal du Wynn Las Vegas, donc celui qui rapporte le plus. Autrement dit : soyez incompétente, maladroite ou désagréable avec les clients et vous trouverez rapidement la sortie. Le salaire sera de 12$ de l’heure sans les pourboires. Bien évidemment, vu la somme proposé, le salaire n’est pas négociable. Les horaires non plus. 10h-16 heures pour le service du midi, 18h-minuit pour le service de soir. Forcément, les retards ne seront pas tolérés, les absences injustifiées ou justifiées trop nombreuses également. Comme vous vous en doutez, la clientèle de l’Alex peut-être assez particulière. Pour cela vous devez avoir du répondant. Si vous êtes timides, vous vous ferez marcher sur les pieds, cèderaient aux moindres de leurs caprices et forcément la réputation du Wynn en pâtira. Les gosses de riches qui veulent leur lot d’exigence : c’est dans les Night Clubs, pas ailleurs. »

Et bien ce n’est pas ici que je vais pouvoir jouer mon rôle de maladroite, en même temps c’est pas plus mal il est dure parfois de jouer les maladroite. Et bien si il faut de l’agilité se sera pas franchement difficile, à la fin de son discours qui aurait put en décourager plus d’une il tend une feuille ou chacune doit écrire son nom & prénom. Elle se jettent toutes sur la feuille, je regarde la scène de loin, souriant d’ironie face à une telle attitude … je sais je devrai faire comme elles mais j’avoue que je m’amuse plutôt bien à regarder la scène, finalement je m’approche discrètement du groupe un sourire amusé aux lèvres et sans qu’aucunes d’elles puissent comprendre avec une agilité hors pair j’attrape la feuille sans aucune difficulté, inscrit rapidement et pourtant d’une écriture net mon nom/prénom puis rend la feuille en chuchotant amusé « faite gaffe … vous pourriez la déchirer ! » Viens alors le tours des entretiens, je me suis éloignée tranquillement et assise sur un siège, les jambes croisée, je passe ma main dans mes cheveux. Quand je ressens la chaleur que mon corps produit cela me surprend un peu intérieurement, mais en geste je fermes doucement les yeux écoutant ce que disaient les filles … des broutilles je pense. Vient alors mon tour je me lève tranquillement et regard l'homme à côté de "bonus" .

« Tiens… Katia. Comme on se retrouve. Alors... Dites-moi tout. »

Génial il connait mon prénom maintenant ! Me voila bi...

« Quelles expériences avez-vous ? Comment vous définiriez-vous ? »

Garçons soit mignon ne m’interrompt pas mes pensées c’est pas très gentil et poli du tout ça. Bon ok au mot expériences je peux penser à beaucoup de chose genre déclarer « hé bien pour ma part je suis hunter pour de vrai, je viens ici pour découvrir qui sont les grands vampires qui dirigent la ville afin de donner la liste à Stan et après m’occuper d’eux. Autrement et bien j’exerces toujours des petits boulots à droite à gauche vu que j’ai lâché mes études à vingt pour ma transformation en vampire. Ah & sachez que ce n’est pas la première fois que je fais serveuse pour m’infiltrer je l’ai fais aussi dans de très grand restaurant tel que Jules Verns à Paris, à Schauenstein en suisse et le Le Bernardin àNew York … quand à mon caractère je suis en général douce et gentil avec les humain, sauf les vigiles allez savoir pourquoi, et très méchante avec les vampires et les démons mais chut c’est un secret. » Bien entendu trente seconde après la question de monsieur j'interromps les pensée je déclare sans la moindre hésitation la réponse à la question.

J’ai été serveuse dans le Jules Verns à Paris durant environs un ans, j’ai continué ma route sur le Schauenstein en Suisse où j’ai été élevé au rang de responsable de salle. Le dernier restaurant que j’ai effectué est Le Bernardin à New York . Quand à comment je me définirai, je dirai que je suis une personne pleine de caractère savant parfaitement respecter les personnes qui le mérite, et responsable aussi.

Oui discours un peu barbare que j’ai aussi servit dans chacun des restaurant cité au part avant et on m’a accepter, alors je tente le tout pour le tout. Je ne suis pas mielleuse comme toutes les autres, franches et directe je ne tiens pas à passer par quatre chemin, après tout, ça passe … ou ça casse ! J'étais prête à rajouter d'aller demander à l'homme à côté de blondy de demander vérification au vigile si il le désirai ... mais pas la peine de provoqué plus les choses !

_________________________________

      Regard dans ton coeur
      Ne le vois-tu pas ?
      Cet amour que tu portes à la vie?
_IMMORTEL,MORTEL,PARFOIS NOUS SOMMES DANS LE MÊME SAC_
Revenir en haut Aller en bas

Nathanael J. York
avatar

Just a womanizer...
♥ Awesome Admin


Race : Vampire
Âge : 21 // 275 ans
Job : directeur du Wynn Las Vegas
Messages : 184
Date d'inscription : 01/12/2009


About you
Caractère:
Relations:
Your Story:


MessageSujet: Re: Serveuse .. vraiment ? |N.Y | Ven 3 Sep - 21:04

[pardon, j'ai déjà fait mieux comme post -_-°]

Comme Nathanael pouvait s’en douter dès le début, les entretiens furent longs. Et ennuyeux même. Très. Plusieurs fois il avait sorti son téléphone de la poche de sa veste afin de vérifier l’heure ou tout simplement espérer un appel ou un message qui lui aurait permis de s’évader d’ici. Mais non : son « dévouement » pour faire passer ses entretiens avait fait qu’il y aurait droit du début à la fin. Bon. Au moins, la vue était des plus agréables. C’était déjà ça de gagné après tout ! Cependant cela ne permettait pas de faire passer le temps plus vite. D’ailleurs, il aurait été certain que s’il avait voulu, il aurait put écourter cette séance rapidement en jouant à plouf-plouf dans les candidates déjà passées. Mais elles avaient été si plates, si inintéressantes… Oui : notre cher vampire est quelqu’un de difficile qui préfère choisir une jeune femme pour une soirée que d’en choisir une comme employée. Les choses étaient moins… Amusantes ! Pourtant, il fallait espérer que cette séance d’entretiens connaitrait un tournant plus intéressant : c’était au tour de la jeune femme rencontrée quelques minutes plus tôt. Lorsque Marc appela la personne en question, il mémorisa son prénom, espérant avoir à le réutiliser, ne serait-ce que pour éveiller cette personne qui avait sut engueuler magnifiquement le vigile.

« Tiens… Katia. Comme on se retrouve. Alors... Dites-moi tout. »
« Quelles expériences avez-vous ? Comment vous définiriez-vous ? »

Aux mots du manager, le regard de Nathanael ne se détourna pas de Katia. Pourtant il aurait put être capable de lui lancer un de ces regards fusillant, ou alors il aurait tout simplement put le fusiller tout court. Mais il connaissait le caractère difficile de Marc et malgré son propre fort caractère, Nate savait que par moment il aurait put se faire pourrir sur place. Lorsque les deux hommes commençaient à s’engueuler, certains pouvaient parler de « scène de ménage » puisqu’il n’y en avait pas un pour arrêter l’autre. Alors finalement, Marc était peut-être celui que Nathanael préférait parmi ses responsables. Pour autant, il savait tout de même s’affirmer. Après tout : c’était lui le chef, et personne d’autre. Alors lorsque le manager poussait trop loin, il n’était pas bien difficile de se faire comprendre. Mais bon. Pour en revenir à notre situation, la candidate ne laissant un blanc trop long ; il devait certainement s’agir simplement de remettre en ordre ses mots. Et ce fut ainsi qu’elle déclara, d’une traite :

« J’ai été serveuse dans le Jules Vernes à Paris durant environs un an, j’ai continué ma route sur le Schauenstein en Suisse où j’ai été élevé au rang de responsable de salle. Le dernier restaurant que j’ai effectué est Le Bernardin à New York. Quant à comment je me définirai, je dirai que je suis une personne pleine de caractère savant parfaitement respecter les personnes qui le méritent, et responsable aussi. »

Fatalement, Nate ne put s’empêcher de penser qu’il avait encore le droit au fameux discours tout aussi banal que les autres. Evidemment, la candidate avait des expériences professionnelles de plus intéressantes. D’ailleurs, durant sa présentation, Marc hocha la tête plusieurs fois en signe de satisfaction et avait lâché des « mh. Oui oui, bien ». Alors le vampire avait tourné le regard vers son manager et aurait put lui dire avec tout le désespoir qui s’était accumulé « concrètement : c’était si dur que ça ? ». Mais bien entendu, il n’en fit rien. Surtout que l’homme en question avait lui-même regardé son patron en quête d’approbation. Quelque part, il aurait bien lancé un « hallelujah ! » en se jetant par terre et faisant voler les quelques morceaux de papiers présents ; mais il se retint, bien entendu. Non, il se contenta d’hocher les épaules en guise de « en fait, je m’en moque assez » et attrapa la bouteille d’eau afin d’en boire de nouvelle gorgée. Cependant, il ne put s’empêcher de prendre la parole.

« Rassurez-moi : nous ne souhaitez pas faire partie de l’équipe de l’Alex juste dans le but d’amasser une nouvelle expérience, non ? Voyez-vous, vue l’ampleur du complexe, nous n’embauchons pas du personne pour une année : non seulement cela serait trop couteux, et nous voulons faire en sorte que chaque employé ressente le besoin de se surpasser afin de gravir les échelons.
A cet instant, Nathanael désigna du pouce son manager, en haussant les épaules et en poursuivant : à son arrivée, Marc n’était qu’un plongeur, rien de moins ! Alors bien entendu, cela voudra dire qu’il vous faudra également vous entendre avec vos collègues. Comme les vigiles d’ailleurs… »

A ces derniers mots, le vampire décrocha un sourire assez provoquant. En réalité, la femme qu’elle venait de décrire ne l’intéressait pas plus que ça…

_________________________________

"I was Alice in the school play. All boys, before you look at me weirdly." "Okay. Leading lady, all-boys school, awkward with intimacy. Cards on the table. Are you gay ?" "Huh, just English !"



absent du 11.09 au 18.09
Revenir en haut Aller en bas

Katia Bracet
avatar

And she sing_ Admin singer


Race : Hunter-vampire
Âge : 25 ans
Job : Serveuse au Wynns
Messages : 115
Date d'inscription : 21/03/2010
Âge : 28
Localisation : Là où personne ne m'attend


About you
Caractère:
Relations:
Your Story:


MessageSujet: Re: Serveuse .. vraiment ? |N.Y | Dim 5 Sep - 14:59

[Ah mon tour de m'excuser ce post n'est pas franchement extra non plus >_< ]

Je regarde la scène de mes yeux attentif … pourquoi ne puis-je pas voir de mes yeux vampires, c’est dingue comment la vue humaine est désagréable maintenant qu’on à gouté au délice du précis ! Je soupire intérieurement pour ça, oui je le reconnais certain atout vampirique sont utile, surtout dans ce genre de situation ou je me demande qu’elle est la véritable nature de « bonus » je me retiens même de me mordre la lèvre inférieur par instinct de contradiction. Je me contente d’observer l’humain à ses côtés qui est bien vite satisfait de ce que je lui raconte … , toi tu es vraiment un humain quand on te cite plein de nom de restaurant cela t’épate … j’y pense tout d’un coup connait-il la véritable nature de son chef vampire ou démon ? Ohhh toi on va devenir ami finalement difficilement je suppose car vu ton classement tu vas pas te laisser approcher par une simple serveuse maiiis qui ne tente rien n’a rien, & j’ai tendance à tenter le diable, la preuve je ne serais pas là autrement. A vouloir jouer en plein repère de monstre sans aucun pouvoirs hunter et vampire ! Oh bien entendu je peux annuler l’effet de la pilule plus vite que le temps donné, mais contre un vampire un démon même une micro seconde compte ! Observant le dénommé Marc, je ne peux m’empêcher de sourire je l’envie tout comme je ne peux m’interdire de me dire que je suis bien en vampire pour continuer ma chasse à ma nouvelle espèce … c’est limite répugnant que je profite d’un tel avantage mais bon qui à dit que la vie était juste ? Certainement pas moi, non contre ce prix de devenir immortel et plus puissante, j’ai perdu deux choses que je n’aurais jamais voulu perdre et si on me disait aujourd'hui, « Donne moi tes pouvoirs de vampire, redevient humaine et en échange je te rends Lucas et ton père » je ne me ferai pas prier … mais nous le savons les morts ne reviennent pas à la vie…non alors pas la peine de me proposer un tel marché je n’y croirai pas. Bien entendu j’aurai mon moment de faiblesse, pouvoir les serrer encore dans mes bras, cette image est tellement chaud agréable … vivante par rapport à moi depuis cinq ans que n’importe qui pourrai tomber dans le piège même un hunter parfaitement entrainer, tout le monde. Mais le moment n’est pas à la mélancolie, c’est même rare que je me laisse aller ainsi.

Je détourne mon regard de Marc et me retourne vers Bonus, l’écoutant cette fois avec un peu de distraction son discours est aussi blasant que le mien sauf que selon sa vieillesse il utilisera sûrement le mot ennuyant. Je pause ma main sur ma hanche et sourit un peu amusée apparemment il jouait le jeux du mec qui ce la jouait un peu sérieux, mais qui en faite voulait surtout descendre en bas faire la fête et profiter de la soirée. T’inquiète pas moi aussi j’aimerai profiter de la soirée mais pas dans le même sens que toi ! Bonus boit et s’éclate comme il veut et moi je sers et me renseigne comme je peux. Même je sais parfaitement qu’il me faudra plus d’une soirée pour tout savoir ! Passant une main dans mes cheveux afin de remettre en place une mèche qui se place tranquillement devant mon œil droite je fixe d’un air distrait blondi. Je me retiens de rire un peu, ferme un peu les yeux et fixe maintenant l’homme sans nom, le fils à papa, ou encore la carte bonus. Car oui dans toute l’histoire je suis ma seule dont tout le monde connais le nom mais ne connait pas celui qui décidera si je reste oui ou non en place. En bref je suis dans un plan d’infériorité mais en même temps en dis souvent que c’est pas en dessous que tombe les grands empire et c’est un phénomène qui peut s’observer très couramment. Sauf que moi je ne cherche pas la chute de Wynn ça j’en ai vraiment rien à faire, je recherche juste la chute des vampires et des démons ! Soupirant un peu pour de vrai je relève la tête et sourit à l’homme sans question, un sourire ni charmeur, ni provocateur, nature simple et tellement contradictoire avec mo
i.

Je sais que mon discours vous ennuie particulièrement mais en même temps ce n’est pas à travers des questions d’embauche habituelle que vous arriverez à rendre palpitant ou intéressante la scène ni même la personne. En même temps les embauches ne sont pas intéressante en elles même ! Sauf si vous vous désirez mettre un peu de piquant car ce n'est pas Marc, je vous appelles par votre prénom désolé mais c'est plus simple, qui risque de les pausé car je l'ai déjà convaincu ... mais vous c'est loin d'être le cas n'est ce pas ? Qu’en au faite que j’ai cumulé pas mal d’expérience à droite à gauche c’est simplement parce que l’endroit n’est pas captivant … même si les vigiles sont un peu plus respectueux et moins têtue ! Mais je suis sure qu’une fois les choses misent bien en place ce genre d’accrochage n’arrivera plus … Je fais une pause en laissant tombé doucement ma main pausé contre ma hanche pour qu’elle effleure ma cuisse. Alors non je ne suis pas en quête d’expérience … je suis en quête d’un boulot intéressant !

_________________________________

      Regard dans ton coeur
      Ne le vois-tu pas ?
      Cet amour que tu portes à la vie?
_IMMORTEL,MORTEL,PARFOIS NOUS SOMMES DANS LE MÊME SAC_
Revenir en haut Aller en bas

Nathanael J. York
avatar

Just a womanizer...
♥ Awesome Admin


Race : Vampire
Âge : 21 // 275 ans
Job : directeur du Wynn Las Vegas
Messages : 184
Date d'inscription : 01/12/2009


About you
Caractère:
Relations:
Your Story:


MessageSujet: Re: Serveuse .. vraiment ? |N.Y | Dim 5 Sep - 19:25

« Je sais que mon discours vous ennuie particulièrement mais en même temps ce n’est pas à travers des questions d’embauche habituelle que vous arriverez à rendre palpitant ou intéressante la scène ni même la personne. En même temps les embauches ne sont pas intéressantes en elles même ! Sauf si vous vous désirez mettre un peu de piquant car ce n'est pas Marc, je vous appelle par votre prénom désolé mais c'est plus simple, qui risque de les posé car je l'ai déjà convaincu ... mais vous c'est loin d'être le cas n'est ce pas ? Quant au fait que j’ai cumulé pas mal d’expérience à droite à gauche c’est simplement parce que l’endroit n’est pas captivant … même si les vigiles sont un peu plus respectueux et moins têtus ! Mais je suis sure qu’une fois les choses mises bien en place ce genre d’accrochage n’arrivera plus … Alors non je ne suis pas en quête d’expérience … je suis en quête d’un boulot intéressant ! »

Cette fois, ce fut au tour de Nathanael d’arborer un sourire satisfait puisqu’ayant enfin eu ce qu’il voulait : la personne qui avait magnifiquement envoyé chier Oscar, et non pas cette fille plate qui présentait ses expériences précédentes. Il n’y avait pas à dire, de nos jours les jeunes étaient de plus en plus faciles à piquer et éveiller. Quoi qu’en y réfléchissant, lui-même aurait certainement réagi pareil. Mais bon. C’était bien pour cela qu’il préférait être à la place où il était. Après tout, il en avait déjà passé des entretiens d’embauche dans sa vie, et pensait maintenant qu’il avait eu son lot. Alors oui, il préférait plutôt être celui qui faisait parti du jury comme si on était à American Idol. Quoi qu’en fait, on en apprend plus sur une personne à la chanson qu’il interprète et à sa façon de chanter qu’à quelqu’un qui se présente en quelques mots en espérant faire l’affaire pour un boulot. Et si… Non. L’idée était réellement – RELLEMENT – stupide. Enfin bref. Au discours de la jeune femme, le vampire ne répondit qu’un « Bien. Vous pouvez retourner vers les autres » de façon tout aussi plate et inintéressante que pouvait l’être un employeur lambda. Elle s’attendait peut-être à ce qu’il lui réponde à ce qu’elle venait de dire ? A dire vrai il se pouvait bien qu’il ait déjà oublié ce qu’elle avait dit. Puis, lorsque la jeune femme retourna à sa place, Marc continua à appeler les candidates suivantes, jusqu’à la dernière. Il s’était écoulé une heure supplémentaire, heure durant laquelle Nathanael fut rarement interpellé par l’intérêt de la candidate, au contraire. Il passa plutôt son temps sur son Iphone à chercher les premiers commentaires sur la soirée tellement attendue, ou à lire les messages-textes de June qui – pleine d’exaspération – demandait au jeune homme pourquoi il avait bien put lancer cette idée saugrenue de faire passer lui-même les entretiens. Alors autant dire que lorsque les entretiens furent enfin terminés, un sentiment de délivrance envahit Nathanael qui, se préparant à attraper sa veste et à s’enfuir d’ici, fut retenu par Marc.

« Monsieur, nous devons parler des candidates. »

C’est alors qu’un soupire non retenu échappa du vampire qui se réinstalla après avoir but une dernière gorgée d’eau. Ok, avouons : l’eau n’était qu’un substitut en attendant de pouvoir boire d’autres substances moins… Plates. Mais au moins, malgré des divergences de temps à autres, les deux hommes se mirent d’accord assez rapidement dans des murmures contrôlés afin que leur conversation reste entre eux. Alors lorsque la conclusion fut faite, Nathanael attrapa sa veste qu’il enfila rapidement après avoir défait les plis de ses manches, puis il déclara aux candidates :

« Mesdemoiselles, merci d’être venues. Nous avons vos coordonnées, donc nous vous contacterons rapidement si l’une d’entre vous est prise. Rapidement, le directeur observa l’heure sur son téléphone qu’il rangea, puis il continua : Vu l’heure, il vous sera difficile de sortir. Alors pourquoi ne pas profiter de la soirée au XS ? Vous êtes mes invitées. »

Le vampire offrit un sourire charmeur aux demoiselles, puis il se retourna vers Marc afin de discuter paperasse avec le manager. Jetant de temps à autres des regards vers l’assemblée, il put remarquer que presque toutes avaient prévu dans leur minuscule sac à main capable d’emporter toute une artillerie – les femmes ! – tout ce que June appelait « le nécessaire de survie », et était en train de se pouponner. Puis, lorsqu’il se dirigea vers la porte et la tenu en invitant les jeunes femmes à passer devant, il put se rendre compte que ces dernières étaient bien plus rapides que sa sœur qui mettait largement plus de temps. Puis d’un pas rapide, il rattrapa Katia et lui murmura :

« Au fait, il faudra appeler Marc « Monsieur » quand vous viendrez travailler lundi prochain. Marc a pour horreur d’être appelé par son prénom par ses employés. Nathanael arbora un sourire sympathique qu’il conserva lorsqu’il lui demanda : Je vous offre un verre ? Pour… Célébrer cela ? A moins que vous me disiez de façon « inintéressante » que de toute façon vous saviez que vous auriez le travail ! »

Nathanael laissa glisser un rictus amusé au moment où il passa un peu en avant par rapport à la jeune femme, puis s’arrêta après avoir descendu les premières marches de l’escalier. Dans le hall, en contrebas, les foules étaient déjà entrées, depuis bien plus d’une heure. Au moins, il entrerait dans la soirée alors que l’ambiance serait déjà là. De toute façon, ils étaient au Wynn, cela signifiait donc que l’ambiance battait toujours son plein. Après tout, les animateurs de soirée étaient payés pour cela et surtout ils étaient triés sur le volet. Mais en réalité, ce n’était pas le fait de voir qu’il y avait du monde bien que cela apportait une satisfaction personnelle au jeune vampire qui savait que cette soirée aurait très probablement un bon chiffre d’affaire. Non, le fait était qu’il se sentait largement mieux dans l’univers dans lequel ils allaient entrer que dans une série d’entretien d’embauche. Mais bon. Peut-être qu’une ou plusieurs des candidates en question deviendraient peut-être plus intéressantes dans une heure avancée de la soirée, non ? Alors qu’à cette idée Nathanael put difficilement contenir un sourire, des bruits de pas rapides se firent entendre derrière le groupe. Talons hauts, voix qui interpella le jeune homme comme si les deux personnes se connaissaient depuis des siècles, le vampire n’eut pas de mal à reconnaitre sa jeune sœur, surtout lorsqu’au travers du parfum qu’elle portait il put discerner cette odeur qui lui était familière, puisqu’étant presque la même pour l’un et pour l’autre.

« Nate ! Tu as fini ? Magne-toi on nous attend au club ! »

Rapidement arrivée au niveau de son frère, June embrassa furtivement le jeune homme sur la joue avant de l’attraper par la main pour l’entrainer vers la foule. Pourtant, elle rencontra rapidement une résistance à ce dernier geste puisque Nathanael était resté toujours au même endroit, ne lâchant pas des yeux sa jeune sœur. Evidemment, il la trouvait magnifique. Elle était sa sœur après tout. Mais elle était vêtue de façon… Courte. Il ne savait pas s’il devait la complimenter ou lui demander de remonter dans sa suite pour se changer. Au moins il fallait remarquer une chose : sa robe n’était pour une fois pas décolletée. Juste assez… Très courte. D’accord, la scène faisait furieusement penser au cliché du grand frère protecteur, mais le fait était là : plus les années passaient et moins les vêtements avaient de tissu pour être vendus encore plus chers. Et ça, c’était quelque chose que le vampire avait toujours autant de mal à assimiler. Enfin bon. Il fallait se ressaisir. Surtout que June avait déjà abandonné en lâchant un « bon bah quand tu seras décidé ! » et s’était mêlée à la foule. Alors Nathanael secoua rapidement la tête comme pour chercher à penser à autre chose. Alors instinctivement, son esprit s’accrocha aux odeurs qui passaient autour de lui, puisque les candidates descendaient les marches. Mais lorsqu’une odeur en particulier capta pleinement son attention, Nate se retourna. Bien entendu, il avait attendu que Katia arrive à son niveau.

« Au fait, je ne me suis pas présenté ; dit-il en tendant sa main droite vers la jeune femme. Nathanael York. Junior, évidemment. Devoir être sérieux 7 jours sur 7, H24, très peu pour moi ! »

Oui, le discours de Nate sur le fait qu’il était le fils du fondateur du Wynn était bien rôdé et impossible à ne pas croire. Après tout, il était un excellent menteur et vu son caractère, ce n’était pas difficile à croire. Il se comportait comme un fils à papa qui profite des millions qu’il hérite chaque jour bien qu’il détestait absolument ces personnes. Son argent, sa fortune – qui s’estimait aujourd’hui à plusieurs millions d’euros – il les avaient durement gagnés et son labeur lui avait valu qu’on oublie ses déboires de soirée. Ca et le fait qu’après tout, il était « coincé » dans un corps bien fait de jeune de 20 ans.

_________________________________

"I was Alice in the school play. All boys, before you look at me weirdly." "Okay. Leading lady, all-boys school, awkward with intimacy. Cards on the table. Are you gay ?" "Huh, just English !"



absent du 11.09 au 18.09
Revenir en haut Aller en bas

Katia Bracet
avatar

And she sing_ Admin singer


Race : Hunter-vampire
Âge : 25 ans
Job : Serveuse au Wynns
Messages : 115
Date d'inscription : 21/03/2010
Âge : 28
Localisation : Là où personne ne m'attend


About you
Caractère:
Relations:
Your Story:


MessageSujet: Re: Serveuse .. vraiment ? |N.Y | Mar 7 Sep - 19:28


Je réfléchis brièvement à ce que je venais de dire, bien entendu mon cerveau ne cesse jamais de réfléchir à la situation, aux mouvements des gens qui m’entourent, aux sons qui se font entendre dans le pièce en étant vampire je pourrais même me concentré sur la respiration de ces filles là derrière moi. Alors je réfléchis à mon ton, sur le comment j’ai parlé, mon ton, la tournure de mes paroles. En y réfléchissant je peux passer pour la plus narcissique dans toute ses filles, bien entendu que je ne voulais pas prendre ce ton, en faite le ton n’est pas spécialement arrogant, impétueux, mais la tournure de mes phrases, elles pouvaient passer pour quelque chose de … égocentrique. Bien entendu ce que j’avais dit je le pensais, pour une fois j’ai tout dit sans que mes pensées soient réellement dévier, mais ça c’est parfois un défaut. Oui ma une franchise dans ces moment là est franchement un défaut, tout comme le faite de ne pas savoir tourner sept fois sa langue dans sa bouche. Oui face à un vampire il faut savoir se montrer plus maligne, plus réfléchit. Bon ok là j’ai joué le franc jeux pour la bonne et simple raison que j’ai essayer le tout pour le tout, pour avoir ce boulot, pour pouvoir compléter la liste de haut vampire pour mes collèges les hunters et donner tout les renseignement voulut à Stan. Bien entendu je me jette dans la gueule du loup, mais en général on dit que c’est en restant proche de ses ennemis qu’on est en sécurité, surtout pour moi. Sauf si un vampire décide de demander au patron que je lui serve de déjeuner … et la je serais découverte à coup sure, alors expliqué à ce moment là pourquoi vous vous faites passer pour une humaine … parce que c’est fun ? LOL ! Laissons tomber cette explication peu plausible ! En faite laissons cette probabilité et souhaitons fortement que jamais elle n’arrive ou alors que la chance vient me sauver pour une fois dans ma vie … se serait trop demander un peu de chance ? Non bien entendu que non. Monsieur bonus me dit d’un ton totalement neutre et du genre « merci de ton discours mais je m’en contre fou hein ! » de retourner à ma place … une chose est sure si j’avais fais ça dans un autre restaurant ils m’auraient virer de la pièce à l’aide de monsieur Alzheimer, sans neurone et sourd, soit monsieur le vigile. Oui oui j’avoue que je m’acharne assez sur cet homme, j’y peux rien il à une tête à faire en sorte qu’on s’acharne sur lui … à quoi il ressemble ? Je ne sais plus je vous l’avoue !

Brefffff oublions monsieur le vigile un moment, peut être que si un jour je le croise dans la rue mine de rien je pourrai le trouver mignon ! Oui bon ok, depuis cinq ans je n’ai plus fait franchement de fun dans ma vie, ou mon immortalité ? Dès que je m’approche d’un homme je ne peux m’empêcher de penser à Lucas, son visage, son sourire, ses lèvres … sa chaleur. Je me retourne tranquillement, et m’assoie sur un siège, observant la scène de ces filles qui se tapent les doigts car elles se rongent les ongles et c’est pas franchement top de se ronger les ongles ! Durant une heure j’ai attendu observant les filles qui m’entouraient, certaine avait l’air vouloir vraiment ce job pour pouvoir se faire de l’argent, pour leurs études certainement, d’autre pour commencer dans la vie. D’autre sont là simplement pour la réputation ; pour pouvoir dire que si elles étaient prisent qu’elles bossaient au Wynn, mais une fois qu’elles se rendront compte vraiment de la dureté du boulot peut être qu’elles se venteront moi ? Hum pas sure c’est fourbe une fille … surtout de notre époque ! Après tout les gens sont encore intelligent rassurez-vous, c’est juste qu’ils paraissent con car ils sont devenu egocentrique et narcissique. Avant on disait que faire l’imbécile était tout un art, alors les gens on continuer à jouer cet art devenu grotesque, mais les habitudes ne s’enlève pas comme ça & à force on pourrait croire que l’imbécilité est inscrit dans les gènes. Aie c’est pas franchement une présentation très glorieuse que je fais là dit donc ! Mais que pouvons nous dire face à la réalité ? Pas grand-chose si ce n’est qu’elle n’est pas toujours jolie. J’entend le dénommé Marc dire à monsieur blondy bonus qu’il faut parler des candidates, ainsi nous étions toutes passé. Ce n’est pas franchement une mauvaise nouvelle, cela pourra peut être me débarrasser plutôt de ma soirée. Enfin je parle peut être trop vite alors attendons avant de parler comment va se finir ma soirée. Car là je suis loin de savoir comme va se dérouler la suite. Je patiente peu de temps en attendant qu’ils décident de ce que vaut chacune des candidates, dommage que je n’ai pas mon ouïe de vampire sinon j’aurais tout entendu et cela aurait était plus pratique. Maiiis on ne peut pas tout avoir dans la vie, là je veux une couverture je ne peux donc pas avoir mes dons de vampires. Alors restons calme et tranquille en attendant la réponse. La patience voila de quoi il fallait faire preuve ici, une chose que je savais parfaitement maitriser. Oui la patience est une chose que je contrôle bien pour le simple et faite que c’est avec la patience que je réalise mes meilleurs plan pour exterminer ma proie. La preuve la seule fois ou je n’ai pas sut être patiente, je suis devenu … immortel !Bien entendu que j’ai été prise par surprise, par la peine et la douleur ainsi que la rage, la haine. C’est la haine qui ma sauver et la tristesse de cette perte qui fait qu’en faite vous êtes déjà mort de l’intérieur. A ses pensées, je passe instinctivement ma main sur mon collier, là où est placé fidèlement la bague de Lucas, elle n’est pas chère pourtant elle est beaucoup plus précieuse que la couronne même d’une reine datant de plus de deux siècles. Bien entendu je sens la tentions monter parmi les filles, c’est ce qui me permet de retrouver les pieds à Terre, pour une fois dans leurs vies. Mon dieu … je les rends utile ? C’est pas bon tout ça. Finalement les deux hommes sortirent rapidement de leurs trous, les filles les fixaient avec impatience, qui de nous toutes pourra ridiculiser les autres car elle à été l’unique à être choisit ? Voila une question qui en tenait hors d’haleine plus d’une. Moi elle me laissait perplexe. Pensive, je me contente d’écouter simplement ce que compte dire blondy-bonus (je crois que j’aime vraiment ce surnom … & comme j’ai pas son prénom c’est encore mieux !).


« Mesdemoiselles, merci d’être venues. Nous avons vos coordonnées, donc nous vous contacterons rapidement si l’une d’entre vous est prise. Vu l’heure, il vous sera difficile de sortir. Alors pourquoi ne pas profiter de la soirée au XS ? Vous êtes mes invitées. »

A cette phrase, cette conclusion de ces heures à attendre je ne put m’empêcher de sourire, et de penser que cet homme avait finalement de la classe par rapport à beaucoup de ceux que j’ai connu qui aurait annoncer sans aucune pitié qui aurait été prise. Ça laisse limite de l’honneur à nous toutes et permet même à chacune d’elles de passer une bonne soirée. C’est pas plus mal, et comme ça je pourrai m’éclipser plus rapidement … où pas tout dépend vraiment de la situation. Les filles ont toutes sortie à une allure effrayante leurs maquillages, et tout le blabla … ok avant j’aurais fais la même chose Lucas me râlait dessus durant des heures car je passais beaucoup de temps à me préparer. Mais ce matin je me suis maquiller et coiffé en étant vampire, alors je suis sure que rien n’a bouger et que du coup mon maquillage et parfaitement en place. Je commence à avancer dans la foule de fille qui se maquille et pouponne, je ralentie le pas quand j’entends des pas derrière moi, non sincèrement les filles j’ai pas envie de faire amie amie avec … blondyy oups je ne savais pas que monsieur était hermaphrodite.

« Au fait, il faudra appeler Marc « Monsieur » quand vous viendrez travailler lundi prochain. Marc a pour horreur d’être appelé par son prénom par ses employés.: Je vous offre un verre ? Pour… Célébrer cela ? A moins que vous me disiez de façon « inintéressante » que de toute façon vous saviez que vous auriez le travail ! »

Bon ok pas si hermaphrodite que ça blondy et je ne pense pas non plus que je vais pouvoir partir tout de suite à la chasse au vampire et démon, d’un côté ça me changera enfin les esprits depuis cinq longue années, j’ai bien le droit à une soirée de repos non ? Si je commence à penser comme ça Stan pourrait croire que c’est la fin du monde … mais ce n’est pas exactement ça, même si j’aime le sang, je peux me lasser de sa vue au bout d’un certain temps, au bout de cinq ans ou les boyaux sont devenu une vue quotidienne pour moi et regarder des gens vivant, filtrant et devenu un monde totalement étrange. Attendez … je viens de comprendre un truc … bord*l de merde, je suis prise. Je soulève un sourcil, un peu intrigué, pour dire vrai je ne pensais pas avoir réussi mon entretient, car il est le plus original que j’ai donné depuis cinq années. Lundi prochain ? Au moins ça me laisse le temps de refaire un peu ma garde de robe pour venir bosser ici. Pas grand-chose serte mais juste assez pour pas passer pour une fille qui sait pas s’habiller, surtout qu’en venant ici, je serais sous la forme d’humaine. Il va falloir que j’économise mon nombre de pilule en y pensant, car je ne pense pas pouvoir m’en procurer avant un bon bout de temps. Mais j’ai de quoi tenir suffisamment longtemps si je les utilise uniquement ici. Ce n’est pas plus mal, ce pilule ont à effet malsains à force de les utiliser, c’est pour cela que je limites leurs utilisations. Le temps que je suis distraite dans mes pensées, Mr Bonus est déjà devant, je descends donc les escaliers avec quelques filles qui étaient dans la même pièce que moi une fois rendu en bas je me rends compte qu’il est avec une jeune fille, je n’y prête pas plus attention peut être va-t-elle réussir à l’occuper ? Une chose est sure, moi quelque chose vient tout juste de sonner de quoi m’occuper. Ma sonnerie Keane, un début de piano se fait entendre, je grimace un peu, me mordant la lèvre. Je sors mon fidèle compagnon de mon sac noir, mon Samsung Galaxy S me montre une lettre qui s’envole, avec en dessous « numéro inconnue ». Oui je sais malgré mon âge j’ai un sacrée portable, mais j’ai fais un caprice à Stan en lui disant que c’était le téléphone et je venais ou alors rien du tout. Bien entendu c’était un faux chantage mais Stan à tout de suite accepter alors j’allais pas me plaindre non plus hein ! Mon ongle effleure l’écran et le message s’ouvre dans l’écriture comic sans S je perçois le message « Mystery à la LA : Il y a deux heures au Sud de las Vegas à eu lieu trois meurtres étranges, ou chacune des victimes sans aucun rapport pour le moment d’après la police, furent retrouvé sans aucune goute de sang. Le mystère continue dans notre chère grande ville cher ami ! –Pour plus de renseignement envoyer 9 au 663320» je grimace un peu, trois victimes ce soir déjà, merci de l’info de quoi me faire culpabilisé un peu plus de vouloir prendre du bon temps. Rappelle pourquoi je me suis inscrite sur ce site d’internaute ? Ah oui pour être la première au courant, car les info étaient toujours bloqué par la police mais pas les internaute, cela me permet en général d’avoir des nouvelles fraiches et d’arriver sur les lieux avec le coupable à seulement vingt kilomètre de la scène. Je relève la tête tandis que je suis encore une marche sur l’escalier observant la scène je vois que Blondy est là. A m’attendre ? Peut être a-t-il oublié ce qu’il à dit tout à l’heure. En tout cas je descend alors il s’approche de moi. Apparemment il n’a pas oublié. Je quitte mon message rapidement en appuyant sur la touche rouge de mon téléphone

« Au fait, je ne me suis pas présenté ; dit-il en tendant sa main droite vers la jeune femme. Nathanael York. Junior, évidemment. Devoir être sérieux 7 jours sur 7, H24, très peu pour moi ! »

… même si je suis un peu désolé pour ces trois victimes, là je dois avouer que je suis tombée sur un lot bien trop gros pour m’occuper de vampire de première zone … Car à aucun moment de la soirée je croyais avoir tiré cette carte impossible à avoir en temps normal « dans la famille vampire de haut rang, je demande la carte n°1, celle de Nathanael J. York » je suis stupéfaite et j’avoue que sur le coup là je reste un peu surprise, mes yeux s’arrondissent, je me trahis en même temps je ne pensais vraiment pas qu’en venant ici je verrais l’homme dont presque tout le monde parle dans la ville et dont aucun hunter connaissaient le visage, pas même Stan. Je suis tombée sur le gros lot sans même me douter. Cet homme n’est pas un fil à papa il fait tout pour faire comme si, mais si je ne m’y trompe pas d’après tout ce que mon père m’a apprit il est vieux, extrêmement vieux ! Je ne me suis pas présenter à l’antre du loup, je me suis carrément présenté devant la gueule de loup. Une chance ? Je ne sais pas, mais bien entendu je ne compte pas laisser ça de côté. J’inspire un bon coup et sourit. A sa main droite tendu vers moi je me contente de passé devant lui et de me retourner au dernier moment, en souriant, un sourire de bonheur naturelle, charmant auquel moi-même je ne sais qu’elle puissance il a.

Et bien je suis Katia, ça vous le savez déjà, mais précisons je suis Katia Bracet, une jeune fille pas bien importante par rapport à vous dans la L.V, que l’on peut même classer dans le style ordinaire, mais qui ne compte pas se laisser faire … la preuve je tiens au grand vigile qui pourrait massacré mon petit minois, mais bon c'est pas si terrifiant que ça ! Alors, on va boire ce verre ? Monsieur ! A moins que vous ailliez d'autre entretiens à passer ? A cette question, je soulève mon sourcils gauche amusée. La soirée ne fait que de commencer !

_________________________________

      Regard dans ton coeur
      Ne le vois-tu pas ?
      Cet amour que tu portes à la vie?
_IMMORTEL,MORTEL,PARFOIS NOUS SOMMES DANS LE MÊME SAC_
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Serveuse .. vraiment ? |N.Y |

Revenir en haut Aller en bas

Serveuse .. vraiment ? |N.Y |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hell is never far :: Sin City :: 
the strip
 :: Les hôtels-casinos :: Wynn Las Vegas
-